Skip to content

M. Khalid Sli

Comité des sages

Biographie

Passionné des arts dès la tendre enfance, d’abord pour la musique qui a constitué sa première passion pour aller l’étudier au conservatoire Municipale de Musique à sa ville natale Oujda, ce qui l’a amené avec des amis musiciens de créer en 1977 un groupe de Musique appelé « Folk » et ce, pendant une treizaine d’années, puis vint le tour du Cinéma, l’Art qu’il a aimé passionnément en plus de son premier amour la Musique. C’était l’âge d’or du cinéma de l’époque, une passion que partageaient nombre de jeunes Oujdis à cette époque .Il a adhéré à un ciné-club « Annahda », un club très riche en matière de projection de films et de débats sur le cinéma qui avait sa propre salle de projection, et qui comptait parmi les meilleurs clubs sur l’échiquier national. Ainsi le 7ème Art est devenu sa passion principale en plus de la musique. Cet amour pour le cinéma s’est accentué au fil du temps qui par la suite s’est exprimé en 1993 par la mise sur pied d’un club vidéo qui lui a ouvert un grand boulevard pour visualiser des centaines, voire des milliers de films en tout genre et de divers styles. Cette passion grandissante pour le Cinéma a fini par prendre le dessus et occuper toute la place dans sa vie pour reléguer au second plan la passion pour la musique. Et ainsi le cinéma est devenu sa première priorité et principale préoccupation auquel s’est désormais voué corps et âme. Khalid Sli a fait des études en Droit à l’Université Mohammed Premier D’Oujda , mais il s’est ravisé pour opter finalement pour la Littérature Arabe et ainsi en 1983 une carrière  d’enseignant a débuté dans sa vie professionnelle et avec un savoir-faire acquis dans le domaine de l’audiovisuel, et vu ses qualités en la matière il a été nommé au poste de « responsable en audio-visuel » à la délégation MEN d’Oujda, après il sera promu directeur du centre de Documentation Pédagogique, ensuite, directeur du bureau des activités Parascolaires.

Le passage à ces centres clés de la Pédagogie lui a permis de devenir réalisateur de plusieurs événements, d’activités artistiques, culturelles et pédagogiques, son palmarès compte plusieurs documentaires, ainsi que des spots, des court-métrages s’ajoutent à son actif artistique dont certains de ces travaux ont été primés à l’échelle nationale.

Après une carrière de trois décennies passées dans l’enseignement, il décide de quitter son domaine professionnel pour se libérer et se consacrer à ses Passions, en fondant avec des amis le Festival Maghrébin du Film d’Oujda dont il est depuis le Directeur, et en parallèle à ces activités, il dirige et patronne une petite société de production cinématographique et d’événementiel, qui a réalisé et produit plusieurs films, spots et couvre des évènements d’activités culturelles régionales et nationales a l’occasion .